Après le chauffeur Oufran Amodh, c’est au tour de Jean Clarel Anthoo, 49 ans, d’identifier positivement le caporal Amritsing Narain hier après-midi aux Casernes centrales comme étant celui qui avait accompagné le détenu Kusraj Lutchigadoo, 33 ans, dans un 4×4 blanc pour « prendre l’air » dans la soirée du 23 avril.

Il a ajouté que le policier avait déclaré que le trentenaire « était malade », mais soutient « tout ignorer de leur destination ». Le quadragénaire, sur qui pèse une accusation provisoire de complot, est revenu sur son rôle durant cette soirée en confirmant sa présence dans la cellule du présumé trafiquant de drogue entre 21h15 et 22h15. « Enn polisie ti dir mwa kasiet mo figir pou pa gagn mwa lor kamera », a-t-il raconté aux enquêteurs du CCID. C’est alors qu’il a mis son capuchon pour ne pas laisser paraître son visage.

Au cours de son interrogatoire, il a été incapable de donner le nom du policier qui l’a emmené à l’intérieur du Vacoas Detention Centre (VDC) et dans la cellule de Kusraj Lutchigadoo. Au cours de la parade d’identification hier, à laquelle ont participé les constables Auguste et Goomany, Jean Clarel Anthoo a précisé ne pas avoir eu de communication avec ces derniers et a donc soutenu ne pas les avoir rencontrés. « Enn lot polisie ki’nn amenn mwa andan », a-t-il dit.

Les hommes de l’ACP Devanand Reekoye tentent de déterminer l’identité de cet officier parmi ceux ayant travaillé au VDC dans la soirée du 23 avril. D’autres policiers seront convoqués au CCID sous peu pour éclaircir ce mystère.