Alors que la fédération mauricienne d’escrime devrait être lancée en janvier prochain, un stage de neuf mois au Sénégal a été offert à Jenna Rima. Ce stage offert par la compagnie PAD & Co, au sein de laquelle elle est employée, lui permettra de devenir maître d’armes. Ce qui signifie professeur d’escrime.
PDG de PAD & Co. et également président du Comité Olympique Mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon avance que ce stage a été rendu possible, suite à ses contacts établis avec les dirigeants de la Confédération africaine d’escrime lors des Jeux Olympiques de Londres. «Nous avons pensé à Jenna qui est une de nos employées et qui a déjà fait ses preuves dans d’autres disciplines. Elle a effectué le déplacement aux frais de la compagnie pour ce stage placé sous l’égide de la Confédération africaine. De plus, il faudra bien un commencement avec le lancement prochain de la fédération».
Jenna Rima, qui a mis le cap sur le Sénégal la semaine dernière, évoluait jusqu’à tout récemment au sein de la formation de volley-ball des Tranquebar Black Rangers. Et ce, après avoir défendu les couleurs de La Tour Koenig VBC. Reste que c’est en athlétisme qu’elle s’est davantage affirmée. Au saut en longueur, elle détient le record national du saut en longueur (5 m 94) et elle a également brillé au heptathlon.
Il est à noter que l’escrime se trouve être une discipline en plein essor au Sénégal. C’est ainsi que Mamadou Keita et Alexandre Bouzaide sont respectivement double champion d’Afrique au sabre et champion continental d’épée. Par ailleurs, Satya Gunput, escrimeur né de parents mauriciens et établi en Angleterre, avait terminé à la septième place lors des derniers championnats d’Afrique et avait obtenu la troisième place lors du tournoi qualificatif continental en vue des J.O. de Londres. Etudiant à l’Université d’Oxford, il espère intégrer le Top 30 mondial.