Le ministre Anwar Husnoo a rencontré la presse ce vendredi 27 avril pour faire état des conclusions de l’enquête du Fact Finding Committee dans le cadre du décès suspect du bébé Crouche le 26 février. Le rapport conclut qu’il y a eu négligence médicale de la part du personnel de l’hôpital Victoria, ainsi que les points à revoir dans le secteur médical.

Lorsque ce cas s’est produit le 26 février, le ministre Anwar Husnoo indique qu’il s’est entretenu avec le directeur de l’hôpital Victoria et sous le conseil du Premier ministre, ils ont décidé de mettre sur pied un Fact Finding Committee indépendent « ki ti cav fer so travay en toute transparence ». Il rassure qu’il n’y a eu aucune interférence.

Le ministre explique que le rapport démontre qu’il y a bien eu des preuves de négligence médicale. Deuxième point : suite aux preuves, ce cas sera référé à la police qui prendra les rênes de cette affaire. Une enquête criminelle sera ouverte.

Autre point soulevé dans ce rapport, c’est la révision du système médical afin de mieux comprendre, comment une erreur de ce type à pu avoir lieu. « ki maniere bebe la inn gagn enn injection ki li pa suppose gagne » précise le ministre.  « Nu bizin tir leson pu ki sa pa reproduir encor » fait ressortir Anwar Husnoo.

Le ministre a également déclaré que le ministère étudie actuellement l’amélioration du système médical. Anwar Husnoo a aussi lancé un appel aux médecins et aux nurses, afin qu’ils prennent leurs précautions. « comment donn injection, ki bann precausion ki bizin pran pu pa gagn incident pareil », sont les points qui vont d’ailleurs être revus.