Le festival réunionnais qui se tient en ce moment à l’hôtel Calodyne sur Mer à Grand-Gaube a accueilli hier son invité de marque, Dominique Barret, qui a fait un show avec ses plus belles chansons, retransmis en direct sur les ondes d’une radio de l’île soeur.
À Maurice depuis samedi, Dominique Barret a enflammé hier l’hôtel Calodyne sur Mer, devant un public qui tapait des mains, notamment sur des tubes comme “Pou ou mamzel” ou encore “C’est quoi l’amour”. L’hôtel tient actuellement ce festival afin de promouvoir la culture réunionnaise à Maurice. La soirée a tenu toutes ses promesses en termes de niveau et d’ambiance, et a été retransmise en directe sur la radio réunionnaise A Zot Radio. Selon le responsable de cette radio, « le concept de ce festival colle parfaitement avec ma radio dans le sens où elle est consacrée à la culture maloya et au séga. Nous à la Réunion nous aimons beaucoup le séga, il fait partie de notre culture, et il était important pour nous que les Mauriciens découvrent notre culture aussi. Après tout, nous sommes voisins et nous nous entendons bien ! »
Pour sa part, Dominique Barret nous a déclaré que « c’est toujours un vrai plaisir de venir à Maurice pour chanter. J’aime tellement ce pays que je le considère comme ma deuxième maison. J’aime beaucoup travailler avec les musiciens mauriciens et je dois dire qu’ils sont très professionnels. Pour ce show on a eu seulement 15 minutes pour repéter et ils ont assuré ». Son meilleur souvenir de Maurice : « Si je devais vous en citer un ce serait mon concert au J&J Auditorium en 2011. Le public a été fantastique. »
Lors de sa prestation hier soir l’artiste était accompagné par le groupe mauricien Kaminik. Il n’a pas non plus hésité à faire participer le public à sa prestation, en invitant notamment une jeune fille à interpréter une chanson avec lui.
La semaine prochaine, l’hôtel accueillera une troupe de salsa réunionnaise qui proposera au public de danser sur les rythmes latinos. Un humoriste réunionnais sera aussi à Maurice à partir du 25 juillet afin de faire rire avec son humour décalé. Un chef viendra aussi cuisiner des spécialités réunionnaises à partir d’aujourd’hui.