Le Club M a chuté dès son entrée en matière dans la Cosafa Cup devant la Namibie (2-1), samedi dernier à Nkoloma (Lusaka) en match d’ouverture de la compétition et comptant pour le groupe A.
Face aux Namibiens, les protégés d’Akbar Patel ont alterné le bon et le moins bon. Largement dominés en première période en concédant d’ailleurs les deux buts, les coéquipiers de Colin Bell ont été meilleurs en seconde tranche, parvenant à réduire le score à 2-1 à sept minutes du temps réglementaire sur un coup franc direct de Stéphane Pierre.
« Je n’arrive pas à expliquer notre première mi-temps. L’équipe était complètement à côté de la plaque, il n’y avait aucune cohésion. J’ai l’impression que les joueurs étaient crispés, ce qui fait qu’ils n’arrivaient pas à mettre en place notre jeu, c’est-à-dire un bon système de défense et procéder par des contres rapides », fait ressortir Akbar Patel, entraîneur national. Les Brave Warriors ont profité de la fébrilité du Club M pour inscrire deux buts, d’abord par l’entremise de Perus Shitembi sur coup franc (19e), puis un autre par le truchement de Pinehas Jacob juste avant la pause (44e).
Après avoir été dominés en première période, les Mauriciens ont montré un autre visage après le réengagement. Ils ont fait jeu égal avec leurs adversaires, prenant même par moments le dessus sur les Namibiens, mais sans pour autant parvenir à trouver le chemin des filets. Fabrice Pithia était à deux doigts de réduire la marque mais son tir heurta la traversale et l’autre fut détourné par le gardien namibien.
Mais à force de persévérer, le Club M a fini par marquer sur coup franc (83e) et ce, grâce à Stéphane Pierre, entré à la 72e minute à place de Christopher L’Enclume. Pour Akbar Patel, le jeu pratiqué par ses protégés en seconde période a démontré la qualité et le niveau de l’équipe. « Après une piètre première mi-temps, l’équipe s’est transformée ensuite. Certains ajustements apportés ont rendu notre jeu plus performant », avance l’entraîneur national.
Suite à sa défaite, le Club M doit maintenant s’attendre à une victoire des Seychelles sur la Namibie cet après-midi à 14h30 (16h30 à Maurice) afin d’espérer rester en compétition. En cas de victoire des Brave Warriors, le Club M peut faire une croix sur une qualification pour les quarts de finale. Le Club M rencontre les Seychelles mercredi à 15h (17h à Maurice) à Kitwe. Ce sera aussi les grandes retrouvailles après la finale des 8es Jeux des îles de l’océan Indien remporté par les Dallons aux dépens des Mauriciens aux tirs au but.
Soulignons que le match entre le Botwana et le Swaziland (groupe B) s’est soldé sur un nul blanc (0-0).