L’Assemblée générale élective de la Mauritius Football Association (MFA) se tiendra finalement le 11 octobre prochain à la Sepp Blatter Football House à Trianon. Entretemps, les élections sur le plan régional se poursuivent.
A l’heure actuelle, huit des treize régions ont déjà effectué leur assemblée générale élective. Selon les indications, les deux groupes seraient à égalité parfaite. Il ne reste plus que Savanne et Pamplemousses (demain), Quatre-Bornes (30 septembre), Vacoas-Phoenix (le 1er octobre) et Curepipe (2 octobre) pour se soumettre au scrutin régional.
Samuel Compty (Beau-Bassin/Rose-Hill) et Vinod Busviah (Rivière du Rempart), tous deux proches du groupe d’alternance, sont élus et choisis pour représenter leur région respective pour l’échéance nationale du 11 octobre. Il faut dire que les résultats étaient joués d’avance puisque Compty et Busviah n’avaient pratiquement pas d’opposition.
La surprise était venue samedi sans doute à Rodrigues avec la razzia du groupe Christopher Raboude qui a délogé Maurice Elysée après 22 ans de règne au niveau du comité régional de Rodrigues. Il se trouve que les deux groupes seraient à égalité avec la victoire de Raboude. Reste à savoir maintenant de quel côté le représentant de Rodrigues se penchera  pour le 11 octobre.
Selon les observateurs, les élections dans les cinq comités restants s’annoncent déterminantes pour la bataille régionale. Si Pamplemousses pourrait basculer du côté de l’actuel comité directeur de la MFA en revanche les quatre autres régions restent serrées.
Mais une fois les régionales terminées, ce sont les clubs nationaux qui feront la différence. Pour certains, les régionales ne sont un galop d’essai, le vrai galop se fera le 11 octobre et là il s’agit d’une autre paire de manches.
Ce sont les représentants des clubs de la Premier League, la First Division League et la Second Division League qui feront véritablement le poids pour faire pencher la balance. Les deux camps devront de ce fait aller convaincre ces dirigeants pour avoir leur soutien.
Selon nos informations, les tractations ont déjà commencé et les deux camps mettent les bouchées doubles pour rallier un maximum de personnes afin de faire la différence à l’heure du choix final.