Le Pamplemousses SC s’est refait une santé en remportant la MFA Cup dimanche dernier contre sa bête noire, Petite-Rivière-Noire (2-1), et en étant également sacré dans la Super Cup mercredi face à Cercle de Joachim (3-2). Ce précieux succès permet aux Nordistes d’entrevoir la Coupe de la CAF la saison prochaine. Vice-champions de Maurice, les coéquipiers de Colin Bell ont été revigorés depuis la prise de fonction par Tony François il y a deux mois et demi.
Seuls deux matches auront suffi au Pamplemousses SC pour se refaire une santé, en glanant au passage deux trophées. Tout a commencé par le sacre en finale de la MFA Cup contre Petite-Rivière-Noire (2-1). Les Nordistes ont vaincu le signe indien après avoir été battus par cette même équipe, en finale, lors des deux dernières éditions. Le jeune Kevin Perticots a été le grand artisan de la victoire, en inscrivant le but de la délivrance. « Nous sommes très contents de ce succès. Depuis 2014, l’équipe courrait derrière ce trophée et cette fois-ci, nous l’avons enfin décroché. Ce succès est une source de motivation pour nous, et ce, après une longue saison dont nous sortons vice-champions », a fait ressortir le capitaine, Colin Bell.
Dans le match, Petite-Rivière-Noire a subi un véritable coup du sort dès les premières minutes de jeu, avec la sortie sur blessure de leur capitaine Stéphane Pierre. Ce dernier, pierre angulaire de l’équipe, a beaucoup manqué à l’entrejeu. Pourtant, la formation de l’Ouest a été la première à se mettre en évidence à la 13e minute de jeu lorsque la grosse frappe d’Andrisoa Rijamanana flirte la transversale de Kevin Jean-Louis. Mais Pamplemousses fait parler son efficacité en ouvrant le score à la 28e minute de jeu par l’intermédiaire de son buteur maison, Branly Zizi. Ce dernier n’est autre que le meilleur artificier du championnat avec 25 réalisations.
Kevin Perticots, virevoltant ailier gauche, a fait son entrée en début de seconde période pour la bande à Tony François en remplacement de Kersley Jolicoeur (blessé au genou). PRNFC trouve toutefois les ressources nécessaires pour recoller au score suite à l’égalisation de Francis Rasolofonirina (50e). Mais le jeune Perticots se distingue en offrant la victoire aux siens (65e). Ce dernier profite d’une sortie hasardeuse d’Ivahn José pour placer une accélération dévastatrice, et ensuite déposer le cuir dans les filets. Tony François, ancienne gloire du football local à la tête de Pamplemousses depuis deux mois seulement, ne boude pas son plaisir. « C’est toujours bon de garnir son armoire à trophée. Je félicite mes joueurs pour ce sacre car ils ont donné le maximum. Je suis très fier d’eux », a déclaré le coach.
Remontée spectaculaire contre CDJ
Face au Cercle de Joachim mercredi, toujours à Belle-Vue, en finale de la Super Cup, Pamplemousses a fait parler sa force de caractère pour se différencier. Les Nordistes étaient bien mal embarqués, eux qui ont eu un déficit de deux buts à remonter contre le gagnant de la Republic Cup. Les Curepipiens ont démarré pied au plancher, ouvrant le score dès la 4e minute de jeu par l’intermédiaire d’Adjel Adjetey avant de doubler la mise huit minutes plus tard grâce à l’avant-centre, Abraham Odame. Mais, loin de se laisser démoraliser, Pamplemousses réduit la marque dans la foulée (14e) sur une réalisation de son buteur maison, Branly Zizi, avant de regagner les vestiaires. Revigoré à la sortie des vestiaires, le vainqueur de la MFA Cup n’a pas mis longtemps à recoller au score, soit à la 57e minute de jeu, grâce à Ramantsoamy. Zizi a par la suite donné la victoire aux siens en s’offrant un beau doublé. Trois buts en deux matches pour l’artificier malgache, meilleur buteur de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) avec 25 buts.
D’ailleurs, il s’était vu remettre le trophée de « Pichichi » lors du match de la MFA Cup. Pour Tony François, ces joueurs ont tout simplement fait honneur au club. « Nous avons mal débuté d’entrée de jeu sur deux erreurs défensives qui nous ont coûté cher. Mais le facteur important demeure que nous avons réduit le score très vite. À la sortie des vestiaires, les joueurs étaient revigorés comme jamais et se sont lâchés pour aller chercher cette victoire », a souligné Tony François. Ce dernier a d’ailleurs remercié les joueurs, supporters et le staff qui ont tous cru en lui. « J’avais pour mission de ramener une coupe à Pamplemousses. J’en ai eu deux, je ne vais pas bouder mon plaisir. Mes joueurs ont été exceptionnels. Je suis très content de faire partie de cette famille », a-t-il confié. Deux trophées en autant de mois pour Tony François qui est d’ores et déjà assuré de conserver sa place sur le banc nordiste. À noter que la victoire en Super Cup permet à l’équipe de prendre part à la Coupe de la CAF.