François Desmarais, président de la CWA et Harrykrishna Vydelingum, président du MITD Board, procédant à la signature du MoU pour la formation des employés de la CWA

Yousouf Ismael, directeur général de la CWA : « Il y a un manque d’ingénieurs à la CWA et dans le pays en général ».

Permettre aux employés potentiels de la Central Water Authority (CWA) d’acquérir les connaissances, les compétences ainsi que les qualifications nécessaires, car l’organisation a besoin d’un personnel qualifié pour offrir un service professionnel et entretenir toutes les ressources. C’est dans cette optique que la CWA a signé hier un Memorandum of Understanding (MoU) avec le Mauritius Institute of Training & Development (MITD), à Phoenix. Ce partenariat, d’une durée de trois ans, a pris effet le même jour.

La formation sera dispensée par les personnes-ressources du MITD, en collaboration avec celles de la CWA. À l’issue des cours, les participants recevront un certificat. De plus, la CWA organisera des stages si besoin est. « La CWA investit énormément dans l’évolution des stations de traitement, réservoirs et tuyaux, entre autres. Donc, il est important d’avoir une équipe bien formée. Souvent, nous recevons des critiques par rapport au professionnalisme des employés de la CWA. Avec l’arrivée de nouvelles technologies, nous avons besoin de personnels professionnels et qualifiés afin d’offrir un service de qualité et entretenir ces ressources, qui coûtent très cher », affirme Yousouf Ismaël, directeur général de la CWA.

Par ailleurs, il explique que des problèmes surviennent pendant l’exercice de recrutement de personnels d’un certain niveau, notamment des chauffeurs de camions-citernes ou des “opératives” qui maîtrisent la plomberie. « Quand nous publions des annonces, nous n’arrivons pas à obtenir les candidats voulus. Donc, à la CWA, nous devons offrir un cheminement de carrière aux employés, qui ont le potentiel mais qui ne possèdent pas la qualification requise », précise-t-il.

La formation, poursuit Yousouf Ismaël, débutera dans le département technique, avec les chauffeurs et plombiers, entre autres. Quelque 140 employés sont concernés dans ce département. « J’invite des potentiels candidats à se renseigner auprès du MITD pour bénéficier de ces formations pour ensuite avoir la possibilité d’être recrutés à la CWA. Outre la partie théorique, nous aurons des formations pratiques sur le site. Il y a un manque d’ingénieurs à la CWA ainsi qu’à Maurice en général, et la formation permettra aux employés et aux potentiels candidats d’obtenir un diplôme. Nous avons aussi besoin de “surveyors” », fait-il ressortir.

Pour sa part, le directeur du MITD, Pradeep Kumar Joosery, explique que la collaboration de l’institut avec la CWA « date de très longtemps ». Par le passé, des ingénieurs et des techniciens avaient reçu des formations. Le MITD a aussi formé des personnes qui ont les compétences voulues mais qui ne possèdent pas les qualifications nécessaires, leur permettant ainsi de progresser dans leur carrière. « Avec le plan stratégique que la CWA a mis sur pied, la formation professionnelle de ses employés est un aspect primordial. Grâce à cet accord, le MITD contribuera au perfectionnement des employés  et à l’amélioration de leurs qualifications », dit-il.