Les funérailles du chanteur Michel Legris ont eu lieu, hier matin, à la chapelle Noces de Cana, à Rivière-du-Rempart. C’est en présence des parents, amis et connaissances du défunt que le curé de la paroisse, le père Alex Têtu, et le père Sylvio Lodoïska ont donné l’absoute à celui que l’on appelait affectueusement Mo Capitaine., et qui est décédé vendredi aux petites heures du matin.
Michel Legris avait sa place préférée à l’intérieur de la chapelle pour suivre la messe dominicale, devait souligner le père Têtu, lors de son homélie, et le chanteur disparu disait toujours au prêtre que la chapelle des Noces de Cana était sa maison et aussi son école, lui qui n’a jamais fréquenté aucune institution scolaire. Lorsqu’il parlait au prêtre, Michel Legris l’appelé toujours papa, malgré que le père Alex Têtu était plus jeune que lui.
C’est en kreol que l’assemblée a prié. Les chants étaient soutenus au son de la ravanne, de djembé, de triangle, instruments traditionnels qu’affectionnant tant Michel Legris. Le curé devait souligné que l’évangile du jour appelait les fidèles à être toujours en tenue de service, car nul ne sait ni le jour ni l’heure qu’ils seront appelé à Dieu.
La cérémonie a débuté à 9h15 pour prendre fin à 10h35, dans la chapelle qui était bondée. Le curé à admis à l’assistance que c’est la première fois qu’il officie les obsèques d’une personne en présence de tant de personnes. Le vice-Premier ministre et ministre du Tourisme, Xavier Duval, était présent dans l’assistance.
Dans une courte déclaration à Week-End, Xavier Duval devait dire que « la raison de ma présence est que j’ai connu Michel Legris personnellement, et le pays a perdu en lui un très grand artiste. Il a marqué la chanson créole et la société mauricienne à travers ses oeuvres. Je pense que le pays, l’État, la société mauricienne honoreront sa mémoire ».
Michel Legris a été inhumé au cimetière de Poudre d’Or.