La première des dix étapes comptant pour le Grand Prix du demi-fond, compétition nouvellement introduite cette année, s’est tenue jeudi après-midi au stade de Rose-Hill.
Un peu plus d’une mois après la fin de la saison de cross-country, c’est une nouvelle étape qu’aborde l’élite nationale de demi-fond. Le champion national de cross, Paramasiven Sammynden, et son dauphin Mohammad Dookun, se sont particulièrement signalés, le premier au 5 000 m et l’autre au 1 500 m hommes.
Leur duel à distance qui avait commencé dans la ligue de cross va donc se poursuivre sur la piste durant tout le présent mois et également en mai jusqu’au 5 juin, date de la dernière étape de cette compétition à primes tant en masculin qu’en féminin. Les meilleurs se départageront par le nombre de points qu’ils récolteront selon table de cotation par rapport aux performances qu’ils auront réalisées. Les épreuves alterneront cependant dans chaque manche entre le 800 m et la course du mile en passant par les 1500m, 3000m et 5 000m. Les primes varieront de Rs 2 000 à Rs 10 000 tant en masculin qu’en féminin pour les athlètes qui atteindront les performances requises.
Jeudi, Sammynden s’est imposé en 15’32″57 devant Michaël Louis (15’56″23), Kevin Narain (16’10″79) et Nicolas Boissèque (16’20″43 chez les seniors. Leus performances devraient s’améliorer au fur et à mesure qu’ils enchaîneront les prochaines étapes du Grand Prix.
En l’absence d’Annabele Lascar et de Prisca Manikion, c’est Rachel Michel (jr) qui a devancé de deux secondes Aurélie Agathin (jr) le 1500m dames, s’imposant en 5’01″55 dames contre 5’03″29. Le 5000 m est revenu à Candice de Falbaire, créditée de 19’59″86.
La deuxième étape aura lieu le jeudi 10 avril, toujours au stade de Rose-Hill. Les épreuves du 800m et du 3000m seront à l’affiche.