Alors qu’il avait décliné le poste de directeur technique national (DTN) à Maurice, préférant un contrat avec son pays dans l’optique des JO de Rio 2016, le Roumain Urdas Constantin aurait finalement fait volte-face. Il était attendu à Maurice à 13h cet après-midi pour assumer le rôle de nouveau DTN de la Fédération mauricienne d’haltérophilie.
Le président de cette instance, Poorun Bholah, ne peut que s’en réjouir, même s’il avoue ne pas savoir exactement ce qui a bien pu pousser le Roumain à changer d’avis. « Toutes les démarches autour de son arrivée ont été effectuées par le MJS et c’est à travers un mail adressé par le MJS que j’ai appris, il y a trois jours, qu’il débarquerait à Maurice. C’est le MJS qui a tout négocié et nous l’en remercions. C’est vrai que Constantin avait initialement turned down notre requête. Mais il a pu se libérer et il est le bienvenu. Nous pourrons enfin démarrer à fond la préparation, car il ne nous reste que six mois d’ici aux Jeux des îles. D’autant qu’il y aura trois médailles d’or en jeu dans chaque catégorie et non une seule comptant pour le total olympique », soutient le président.
Poorun Bholah ne devrait pas tarder à rencontrer le ministre Yogida Sawmynaden en présence d’Urdas Constantin une fois que ce dernier sera installé à son poste.