Poste de Police de Goodlands

Jean Renaldo Mimi, 20 ans, habitant cité Ste-Claire à Goodlands, qui était à bord d’une voiture de la marque Honda, jeudi, a percuté Manoj Cowlessur, un policier de 52 ans qui était à moto à la jonction du Morcellement St-Antoine à Goodlands. Il a pris la fuite après l’accident. Il a été arrêté vendredi par la police de la localité.

Selon nos sources, c’est après avoir examiné les lieux de l’accident vendredi matin que les enquêteurs ont pu remonter jusqu’au suspect. Ils ont récupéré sur place la plaque d’immatriculation de la voiture. Jean Renado est passé aux aveux le même jour. Il a confié aux enquêteurs qu’il ne détient pas de permis de conduire et que son véhicule n’est pas encore enregistré.

Lors d’une reconstitution des faits, hier matin, il a raconté aux enquêteurs qu’il a projeté la victime sur une distance d’environ 25 mètres après l’accident. “Mo fi ne contigné mo chemin, mo pa fi ne arrêté après accident” et il a expliqué les circonstances dans les moindres détails. Selon nos sources, Gerald Mimi, le père de Jean Renaldo, s’était présenté au poste de police de Goodlands le lendemain, voulant prendre la charge de l’accident.

D’où l’intervention des membres du CID de Goodlands qui l’auraient forcé à dire toute la vérité sur cet accident. Le CID s’est ensuite rendu chez lui à Cité Ste-Claire à Goodlands pour procéder à l’arrestation de son fils Jean Renaldo. Jean Ronaldo Mimi a comparu devant le tribunal de Pamplemousses, après son interrogatoire.

Six charges ont été retenues contre lui (i) de ‘involontary wounds and blows by imprudence, (ii) driving without licence, (iii) using undeclared motor vehicule (iv) failing to report accident within delay (v) failing to give assistance to person in danger et (vi) failing to effet transfer”. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle et il a été reconduit en cellule.

Quant au constable Cowlessur, affecté au poste de police de Plaines-des-Papayes, grièvement blessé, il a été conduit à l’hôpital SSRN et a subi une intervention chirurgicale le même jour. Placé sous respiration artificielle, son état de santé inspire de graves inquiétudes.