Un médecin de 33 ans, posté à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, a porté plainte au poste de police dimanche après avoir été insulté alors qu’il voulait, selon lui, « sauver la vie d’une patiente ».

Dans sa version, cet habitant de St Julien d’Hotman a déclaré qu’il se trouvait dans la salle de consultations lorsqu’un homme et une femme sont entrés. En auscultant cette dernière, le médecin a noté qu’elle avait une canule intraveineuse (“intravenous canula”) dans le bras. La patiente lui a alors indiqué qu’elle s’était présentée à l’hôpital la veille et qu’une infirmière lui avait placé l’objet en question, ajoutant cependant avoir signé une décharge contre l’avis médical et être ensuite rentrée chez elle. Aussi, après l’avoir écoutée, le médecin lui a expliqué qu’elle risquait une infection ou même la mort si elle n’était pas placée sous observation. Propos qui n’ont pas été appréciés par l’homme qui accompagnait la patiente, ce dernier lançant à haute voix : « Zot pa fer zot travay bien, mo gete kouma to pou sorti la. To panse to enn mari isi, mo pou montre twa ki sanla mari ici. Mo pou gete kouma to pou sorti vivan isi ! ».

Le médecin dit s’être senti humilié par le comportement de l’homme en question, d’autant plus qu’il y avait des patients qui attendaient à l’extérieur de la salle de consultations. Le plaignant affirme ne pas avoir pu poursuivre son travail après cet incident car étant perturbé. Craignant pour sa sécurité, il s’est ensuite rendu à la police, qui a ouvert une enquête et compte remonter jusqu’au suspect grâce à l’identification de la patiente.