Image d'illustration

Huit individus ont été arrêtées par la police jeudi et vendredi derniers parce qu’ils sont soupçonnés de faire partie d’un réseau de trafic de faux permis de conduire.

Des vrais faux permis de conduire ainsi que divers matériels utilisés pour la fabrication de ces documents ont également été saisis.

L’opération policière a débuté jeudi par une descente des lieux à la NHDC de Mapou. Là, un jardinier de 41 ans, et un laboureur de 19 ans, sont interpellés. Des faux permis de conduire sont retrouvés à leurs domiciles. Dans la foulée, un habitant de L’Amaury de 55 ans est appréhendé suivis d’un laboureur de 53 ans et un entrepreneur de 39 ans, tous deux des habitants de Poudre-d’Or.

Trois autres arrestations ont eu lieu vendredi. Un autre habitant de Poudre-d’Or et un originaire de Cottage, tous deux âgés de 23 ans. Enfin la police estime avoir mis le grappin sur le cerveau du groupe. Un propriétaire de minibus résidant à l’Espérance-Trébuchet, âgé de 43 ans, car le gros du matériel de fabrication des permis de conduire ont été retrouvés chez lui. Une imprimante, un ordinateur portable et une guillotine ont été saisis à son domicile où on a aussi retracé des photos, des faux learners et des faux permis de conduire.

Ces opérations ont eu lieu sous la supervision du surintendant de police Shyam Bansoodep et son l’assistant Kailash Dussoye, avec le soutien de la Divisional Crime Intelligence Unit et de l’Anti-Robbery Squad de la Special Supporting Unit.