Image d'illustration

La situation est alarmante. À ce jour, le nombre de cas de fièvre liée à la dengue s’élève à 17. Dans tous les cas, le virus a été transmis localement, selon une source du ministère de la Santé. Trois nouveaux cas de dengue ont été recensés hier, plus précisément à Vallée-des-Prêtres, ce qui établit le nombre dans cet endroit à 12.

Selon le ministère de la Santé, les endroits les plus affectés, outre Vallée- des-Prêtres, sont Rose- Hill et Richelieu. Des exercices de fumigation sont en cours dans ces endroits afin d’éviter la propagation du virus. «! Nous avons enregistré à ce jour 17 cas de dengue, dont 12 à Vallée-des-Prêtres. Il est bon de savoir que tous ces cas de dengue ont été transmis localement, surtout à Vallée-des- Prêtres. Donc, nous lançons un appel à la population mauricienne pour plus de vigilance! », a déclaré le Dr Fazil Khodabaccus, Senior Community Physician au ministère de la Santé.

Selon ce dernier, la dengue est causée par une piqûre de moustique. Les symptômes sont une forte fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête, des éruptions cutanées et dans certains cas, des saignements au nez. «!Il est conseillé de consulter un médecin si ces symptômes se manifestent. L’automédication est strictement interdite parce que la dengue peut causer des complications de santé si les traitements appropriés ne sont pas prodigués. Pour confirmer si une personne est vraiment atteinte de dengue, le médecin lui fera une prise de sang. Les résultats seront connus en moins de 24heures!», a souligné le médecin.

Selon ce dernier, la situation est inquiétante à Maurice et il demande à la population de bien connaître les signes et les symptômes avant qu’il ne soit trop tard. Et de faire ressortir que toutes les dispositions ont été prises pour éviter la propagation du virus à Maurice, comme le renforcement de la surveillance à l’aéroport et au port. «! À ce stade, nous n’avons pas eu de voyageur qui s’est présenté à Maurice avec les symptômes de la dengue.

Le virus a été transmis localement. Pour cela, le ministère procède régulièrement à des exercices de fumigation dans les endroits à risque, comme actuellement à Vallée-des-Prêtres. L’exercice se fait aussi au domicile des personnes atteintes de la dengue ainsi que sur leurs lieux de travail!», a-t-il dit.

Par ailleurs, il demande aux Mauriciens de se protéger contre les piqûres de moustiques, en se couvrant bien le corps, en utilisant des crèmes et répulsifs, et surtout en installant des moustiquaires. Le public est aussi avisé de prendre les dispositions nécessaires pour réduire la prolifération de moustiques, comme l’évacuation d’eau accumulée sur le toit de la maison, la vidange des récipients et le nettoyage régulier de la cour, entre autres.