Les automobilistes qui descendent du viaduc sont surpris de voir des véhicules arrivant sur leur gauche. Un réel danger

Les automobilistes qui empruntent le viaduc de Bell Village (Autopont St Louis), juste après Camp Chaperon pour entrer sur Port-Louis à travers la Old Moka Road, l’ont sans doute constaté. Et nombreux ont été ahuris.

Depuis quelque temps, la bretelle jouxtant le viaduc sur la gauche est à nouveau accessible aux automobilistes. Un accès ouvert notamment pour les véhicules arrivant du Nord qui souhaitent rejoindre la Old Moka Road, mais qui représente un danger certain pour les automobilistes empruntant l’autopont St Louis.

La réouverture de cette bretelle à gauche du viaduc St Louis risque d’avoir de graves conséquences

« Qui a eu cette idée folle? », se demandent les automobilistes qui se retrouvent brusquement au pied de la passerelle à croiser un autre véhicule. Ce qui est encore plus risqué, c’est lorsque le véhicule qui emprunte cette bretelle souhaite tourner à droite en direction de Pailles, via la Old Moka Road.

Aucun panneau d’indication, aucune mesure de signalisation… Un véritable cafouillage à un point stratégique de la circulation à Port-Louis. Et les policiers ne semblent même pas en être gênés, garant eux-mêmes leurs véhicules le long de cette bretelle pour pouvoir prendre des contraventions plus loin sur l’autoroute M1, en direction du sud, avec leur caméra mobile.

Comment se fait-il que cette bretelle, longtemps inaccessible, ait été rouverte aux automobilistes arrivant du Nord? À quoi sert véritablement cette nouvelle entrée lorsqu’on sait que plus haut, à hauteur d’Emcar, il existe un accès beaucoup plus large pour les automobilistes?

Si l’objectif est de fluidifier la circulation, cela risque au contraire de provoquer de graves accidents, surtout pour les motocyclistes qui doublent les véhicules.

Ceux qui empruntent quotidiennement le viaduc de St Louis espèrent qu’il ne faudra pas un énième accident fatal pour que les autorités réagissent. À bon entendeur, salut!