Photo illustration

Le dernier représentant de Maurice, Rémi Feuillet, a trouvé, comme Priscilla Morand (-48 kg) et Christiane Legentil (-52 kg), l’opposition trop forte aux Mondiaux de judo au Japon. Engagé en -90 kg, il aura quand même remporté son premier combat face à Talal Alenezi du Koweït. Qualifié pour le second combat de sa poule, il n’a pu faire face à l’Azéri Mammadali Mehdiyev. Suite à trois pénalités, le judoka classé dans le Top 5 mondial a poussé le Mauricien à l’élimination au bout de quatre minutes.

« Je suis content de sa performance car, selon moi, c’est l’un des meilleurs combats qu’il a faits depuis qu’il défend les couleurs de Maurice. Face à Mehdiyev, il a dominé la première partie du combat mais il s’est précipité par la suite. Ce qui est encourageant, c’est qu’il va au bout d’un combat contre un des meilleurs mondiaux et pour un Africain, c’est quelque chose d’extraordinaire, car beaucoup n’arrivent pas à tenir deux minutes.

Pour moi, Rémi est encore un junior, il a encore une grande marge de progression, surtout au niveau physique, et j’espère qu’il va se servir de cette expérience pour travailler encore plus dur dans les prochaines années », souligne le directeur technique national, Baptiste Leroy.