La proposition allèche. Les cinq badines promises par la bande du vieux SAJ ne sont pas tombées dans les oreilles de sourds. Quid des veuves, des orphelins et des camarades handicapés ? C’est plus que jamais le moment de gueuler !
Il n’y a aucune raison de vous laisser pour compte. Si Vishnu n’écoute pas vos sollicitations, Rama les entendra et déliera les cordons. C’est ainsi dans l’Olympe des finances.
Redescendons sur Terre. La déclaration d’intention est un jackpot sonnant et trébuchant dans l’escarcelle des pensionnés. Voilà de quoi faire virer de bord, chavirer les indécis et bluffer les blasés qui croyaient avoir tout cru.
Sur le plan des déclarations prometteuses, Navin ek so kamarad Paul sont contraints à une parade pour ne pas voir filer ceux de leurs électorats déçus par leur duplicité complice de compères faussaires de compagnie. Ceux sacrément déçus par leur manie de s’acoquiner pour drainer les foules.
Oui. La population vieillissante (plus que grandissante) risque de peser lourd aux prochaines consultations. Mais gare aux marchands de rêves qui essaieront de vous endormir : ki ou pe fatig ou nam avek deba ekonomik ek best loser, kamarad. Nek vot blok : blan bone ouswa bone blan.
Je crois que le peuple a la trouille de se risquer à un réel changement de société. Tant pis pour la gueule de nos enfants ! On leur expliquera un jour que nous étions trop accrochés à nos habitudes pour oser leur choisir un avenir meilleur.