Image d'illustration

En fin de semaine, le talk au ministère de l’Environnement était le dossier du contrat des travaux d’uplifting du littoral dans le Sud. À ce jour, toutes les tentatives de retrouver les traces de ce dossier au Registry du ministère ont été vaines. Seul le volet des détails techniques des travaux est disponible. Les autres aspects traitant des procédures d’allocation de ce contrat à un des privilégiés du pouvoir demeurent intraçables.

Cette affaire est remontée à la surface suite à une dénonciation d’un des soumissionnaires protestant auprès de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) contre des maldonnes alléguées en vue de favoriser le bénéficiaire du contrat. La question qui attend d’être élucidée est qui est le cerveau derrière cette machination pour faire disparaître un dossier dans un ministère ?

Affaire à suivre…