Khushal Lobine, porte-parole du PMSD, estime qu’il est grand temps de considérer la privatisation d’Air Mauritius dont le modèle économique est remis en cause depuis la publication des résultats pour les neuf derniers mois de l’exercice financier d’Air Mauritius, qui affichent une perte de 25 millions d’euros, soit Rs 1 milliard.

En conférence de presse, ce samedi matin, Khushal Lobine soutient que la compagnie aérienne nationale a démontré « leur incompétence au plus au sommet » après que les résultats du troisième trimestre de l’exercice financier 2018/2019 se sont soldés par un résultat net négatif de 7,7 millions d’euros.

« Nous pensons qu’il est l’heure de considérer la privatisation d’Air Mauritius. Qu’on remplace le CEO ou le Chairman, la situation restera la même. Selon la tendance mondiale, les états prennent leur distance des compagnies aériennes et laisse le privé diriger. La privatisation d’Air Mauritius permettra de sauvegarder l’intérêt de tous les employés de la compagnie aérienne ».

Le porte-parole des bleus affirme également qu’il faut donner plus d’importance à l’espace aérien afin d’attirer les appareils d’autres compagnies aérienne.