L’exercice d’enregistrement des candidatures aux élections générales s’est déroulé dans le calme, certaines circonscription – comme au No 10 – ne connaissant aucune anicroche.

Nos équipes présentes dans tous les coins de l’île et à Rodrigues, ce mardi 22 octobre, font état d’une ambiance bon enfant, sous un ciel gris à Curepipe et ensoleillé dans le Nord.

L’information à retenir est le rejet des candidatures des militants de Rezistans ek Alternativ, eux qui refusent de décliner leur appartenance ethnique. Ils ont vivement exprimé leur colère, Michel Chiffone demandant à l’électorat de « corriger » le gouvernement sortant.

Au total, 313 candidatures ont été enregistrés à 12h (80.89% hommes et 19.11% femmes).

D’autre part, le seul incident à signaler est survenu au No 5, où un policier a été pris à partie par un sympathisant du PTr – voir la vidéo.

Par ailleurs, Pravind Jugnauth a rempilé dans sa circonscription, au No 8 (Moka/Quartier Militaire), et ce, aux côtés de ses anciens colistiers, à savoir Yogida Sawmynaden et Leela Devi-Dookun.

A 11h, à Stanley/Rose-Hill (No 19), 16 candidats s’étaient inscrits, incluant ceux de l’Alliance Morisien.

Au No 16 (Vacoas/Floréal), les candidats de l’Alliance Morisien ont pris d’assaut les locaux de l’école Pandit Kistoe Aryan Vedic, vers 11h.

Cette journée représente également une aubaine pour les commerçants qui se sont massés autour des centres. Les clients affamés affluent.