En ce Dimanche des Rameaux et de la Passion, les catholiques com- mémorent l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem en vue de la célébration de la Pâque juive qui fait mémoire de l’Exode du peuple juif de l’esclavage en Egypte sous la conduite de Moïse. Ce dimanche spécial inaugure la Semaine sainte, dernière étape du carême chrétien avant la célébration de la fête de Pâques dimanche prochain.

Lors de son arrivée dans la Ville Sainte où il vivra, pourtant très bientôt, sa Passion, le Christ reçoit un accueil digne d’un roi. Mais lui se veut roi d’humilité et de paix. Il arrive, ainsi, non pas à dos de cheval, la mon- ture des guerriers de son temps, mais “monté sur une ânesse”. “Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna au plus haut des Cieux”!”, clame la foule à son entrée dans la ville.

Pour souhaiter la bienvenue au Christ, les fidèles jonchent sa route de branches d’olivier. C’est, d’ailleurs, de là que vient le rite de la bénédiction des branches de rameaux en ce Dimanche des Rameaux

et de la Passion. Inaugurée en ce dimanche, la Semaine Sainte sera, notamment, marquée par la célébration de la Messe Chrismale jeudi matin en la cathédrale Saint Louis à Port-Louis.

Lors de cette célébration présidée par l’évêque de Port-Louis, le cardinal Maurice Piat, les membres du clergé renouvellent leur promesse sacerdotale. La célébration est aussi marquée par la consécration du Saint Chrême et la bénédiction des Huiles Saintes qui serviront toute l’année jusqu’au prochain carême.

Le soir de ce Jeudi saint lors des messes dans les églises paroissiales, les fidèles assistent au geste symbolique du lavement des pieds pour faire mémoire du geste pratiqué par le Christ lors de la dernière Cène. Le Vendredi Saint, jour de la crucifixion et de la mort de Jésus, il est de tradition de méditer sur les 14 stations du Chemin de Croix du Christ et de vénérer la Croix.

Le soir du Samedi saint marque la veillée pascale avec, notamment, dans les églises le rite du passage de l’obscurité à la lumière pour signifier le passage du Christ de la mort à la résurrection. Au niveau des différentes paroisses, il est aussi de tradition que la célébration de la veillée pascale soit marquée par le baptême des catéchumènes.