Les piques entre adversaires politiques sont déjà de mise non seulement sur la place publique, mais aussi sur Facebook.

Des partisans du Labour et du PMSD de Curepipe-Midlands (No 17) sont déjà à couteaux tirés, à en croire la députée Malini Seewocksingh sur Facebook durant la semaine.

« Curepipe enn lavil bleu… li pou rest enn lavil bleu », a-t-elle écrit.

Mais les réactions des travaillistes ne se sont pas fait attendre, avec Edley Chimon et Christian Malherbe, qui ont ouvertement exprimé leur désaccord et demandé au PMSD d’y placer trois candidats de la basse-cour lors des prochaines élections.