Les trente-six maisons en duplex actuellement en construction à la route Militaire, Port-Louis, seront livrées vraisemblablement vers septembre prochain. Les travaux prennent fin le mois prochain, indique la National Housing Development Company (NHDC). Le ministre des Terres et du Logement, Abu Kasenally, a visité ce site de construction cette semaine.
Au total, Rs 37 millions ont été nécessaires pour financer la construction de ces maisons, dont les bénéficiaires viennent tous de la classe moyenne et vivent actuellement dans la région de Plaine-Verte. Selon la NHDC, la priorité est toujours accordée aux gens vivant dans la région mais en l’absence de demandes suffisantes, les maisons sont alors offertes à ceux qui habitent un peu plus loin.
S’agissant des unités de la route Militaire, ce sont 72 familles habitant la région de Plaine-Verte qui en seront les bénéficiaires. Elles ont déjà été identifiées par la NHDC. Chaque unité de la route Militaire est d’une superficie de 84 mètres carrés comprenant trois pièces avec cuisine, toilettes et salle de bain. Les travaux d’infrastructures sur ce site démarreront au début d’avril pour se terminer vers août prochain. La livraison devrait se faire en septembre, selon la NHDC.
Un autre projet qui devrait intéresser les Port-Louisiens est celui de la rue Penang où 23 unités chacune d’une superficie d’environ 70 mètres carrés y seront construites. Il y a aussi le projet de Priese Peak, à Vallée-des-Prêtres, pour la construction de 100 unités sur un terrain d’une superficie de 21 arpents se trouvant sur le flanc de la montagne. Chaque unité sera d’une superficie de 39 mètres carrés avec possibilité pour les bénéficiaires de l’agrandir à un total de 136 mètres carrés. Ce projet au coût de Rs 142 M démarrera en avril prochain pour se terminer 15 mois plus tard. Il est actuellement au stade d’appel d’offres.
Selon la NHDC, les terres de l’État sont rares dans la capitale mais cette organisation arrive quand même à trouver des endroits pour construire des maisons en vue de satisfaire les demandes de la classe moyenne.