Photo illustration

Le cours boursier du Loto devra connaître des poussées spéculatives jusqu’à fin mai. À cette date, les deux parties, soit Lottotech et le gouvernement, par le truchement de la Gambling Regulatory Authority, ont rendez-vous dans le cadre d’un arbitrage suite à l’élimination des “Scratch Cards” depuis 2015. L’une des options en discussion est le contrôle de la Loterie Verte par le Loto dans le cadre d’un accord à l’amiable. Il y a également le fait que la licence du Loto arrivera à échéance en avril 2019 avec toute décision constituant un “package”.