Les croisières incluront à nouveau Madagascar à partir de janvier à la suite de la levée des mesures de prévention imposées par les autorités mauriciennes contre l’épidémie de peste qui avait sévi à Madagascar, a annoncé vendredi après-midi le ministre malgache du Tourisme, Roland Ratsiraka, qui avait fait le déplacement à Maurice cette semaine.
Roland Ratsiraka a rencontré hier le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, le ministre du Tourisme, Anil Gayan et le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

« L’OMS et les autorités sanitaires internationales ont depuis plusieurs semaines décrété la fin de l’épidémie de peste mais les mesures de prévention imposées par Maurice n’avaient pas été levées. Ce qui avait affecté considérablement le secteur touristique malgache », a expliqué Roland Ratsiraka.

Aux termes des mesures de prévention, les bateaux de croisière évitaient Madagascar dans le cadre de leur tournée dans l’océan Indien. Or normalement, les navires de croisière s’arrêtent dans plusieurs ports malgaches. Cela permettait de créer une activité économique importante dans la Grande Île. « Je remercie le Premier ministre de nous avoir compris et d’avoir donné des instructions pour la levée de ces mesures de prévention. Cela permettra aux navires de croisière au départ de Maurice de s’arrêter dans les ports malgaches », a poursuivi Roland Ratsiraka.

Avec le ministre du Tourisme, Anil Gayan, Roland Ratsiraka a également évoqué les possibilités d’une coopération plus étroite entre Maurice et Madagascar dans le domaine touristique. La possibilité que les touristes puissent passer une partie de leur séjour dans l’océan Indien à Madagascar a été évoquée. Il a également été question de la formation du personnel hôtelier malgache, notamment au niveau de l’accueil. L’éventualité que le groupe Heritage construise un établissement hôtelier dans la Grande Île a également été évoquée.Roland Ratsiraka quitte Maurice demain matin.