Seul le ministère de la Santé est habilité a communiqué sur un éventuel cas de Coronavirus dans l’île.

Nombreuses sont les « fake news » qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux et les services de messagerie concernant le coronavirus et sa propagation.

À travers un communiqué, le mardi 10 mars, le ministère de la Santé a lancé un « énième appel à la responsabilité » des individus qui diffusent ces informations.

« Il est prié au public de ne pas porter foi aux nouvelles provenant de sources douteuses et d’éviter de les partager » peut-on lire sur le communiqué.

Pour rappel, une plainte a été déposée contre un site en ligne après que celui-ci a publié une Fake News concernant un premier cas de coronavirus à Maurice appuyée d’une vidéo sur la toile le vendredi 7 mars. L’affaire ayant été référée à la CCID, l’administrateur du site est actuellement recherché.

À noter que les peines encourues pour ce genre de délit sont une amende ne dépassant pas Rs 20 000 et un an de prison. Ou alors, une amende ne dépassant pas Rs 1 million avec une peine d’emprisonnement ne dépassant pas cinq ans.