La Journée internationale des monuments et des sites sera observée le mercredi 18 avril. Le thème choisi cette année par l’Unesco est Le Patrimoine mondial en accord avec le 40e anniversaire de la Convention du patrimoine mondial. L’objectif de cette célébration est de sensibiliser les gens à travers le monde sur l’importance du patrimoine culturel dans leur vie et pour leur identité, et de promouvoir la prise de conscience de sa diversité. À Maurice, beaucoup d’efforts ont été déployés pour préserver les sites historiques, surtout ceux de l’Aapravasi Ghat et du Morne, classés respectivement depuis 2006 et 2008 au patrimoine mondial de l’Unesco.
Mookhesswur Choonee, ministre des Arts et de la Culture, estime que ces deux sites n’appartiennent pas uniquement à Maurice, mais à toute l’humanité. Les activités sur le plan local ont ainsi déjà débuté, avec des visites guidées de l’Aapravasi Ghat.
Le Folk Museum du MGI à Moka, les musées d’histoire naturelle de Port-Louis et de Mahebourg, le Robert Edward Hart Memorial Museum de Souillac, le Sookdeo Bissoondoyal Memorial Museum de Tyack et le Frederick Hendrik Museum de Vieux Grand Port seront ouverts au public jusqu’au 22 avril. Le musée postal de Port-Louis accueillera lui aussi les visiteurs les 15, 21 et 22 avril, de 9 h à 16 h.
Le public pourra aussi visiter les jardins du Château du Réduit aujourd’hui et le samedi 21 avril. Une journée portes ouvertes et aussi prévue le dimanche 22 à l’hôtel du gouvernement.
Le ministre Choonee procédera mercredi à l’ouverture d’une exposition de photos des sites du patrimoine mondial à la Sir Seewoosagur Ramgoolam Art Gallery de la municipalité de Quatre-Bornes.
La sculpture centrale du monument international de la Route des esclaves a été réalisée par un Mauricien. Neuf pierres ont été installées pour représenter La Réunion, Madagascar, le Mozambique, l’Inde et la Chine, entre autres. Le 19 avril aura lieu le dévoilement d’une sculpture réalisée par l’artiste malaisien Zul Bin Idris.