Le négociateur de la Mauritius Transport and Port Employees Union (MTPEU), Ivor Tan Yan, a appelé le management de la Mauritius Shipping Corporation (MSC) à la raison concernant le licenciement d’une trentaine d’employés de cette organisation à la fin du mois.
Lors d’une conférence de presse à Mer-Rouge, ce matin, Ivor Tan Yan a comparé ce licenciement à un « bullying against employees », avant de s’interroger sur la base de ces licenciements. « Ça ne peut pas être économique car la compagnie n’est pas en déficit et si problème il y a, il faut réclamer des comptes aux nominés politiques », dit-il. Selon lui, la trentaine d’employés menacés de licenciement vivent une « situation de terreur dans leur travail ; on est en train de les jeter dans la rue sous prétexte de restructuration ». Tout en disant « oui » à la restructuration, le syndicaliste s’est demandé « où est le plan ? »
Ivor Tan Yan a évoqué le « potentiel » de la MSCL. « Cette compagnie travaille comme une agence pour diverses autres compagnies opérant dans le bunkering, dans le changement d’équipage pour les bateaux de passage à Maurice, dans les croisières. Or, elle peut faire le travail principal elle-même ». Selon lui, il y a aussi la possibilité d’acheter un tanker pour le transport des produits pétroliers pour le pays. « Mais, il n’y a pas de volonté politique de la part du gouvernement », a-t-il estimé, avant d’ajouter : « Zot oule gard MSCL dan la mediokrite, comme dans le cas d’Air Mauritius qui agit comme une agence de voyages pour Emirates. » Il a qualifié d’« amateur » la gestion de la MSCL. « Nous attendons une rencontre avec le management pour discuter de cette situation », a-t-il fait ressortir.
Pour sa part, le syndicaliste Ayaroo a déclaré que tous les employés de la MSCL sont qualifiés, et certains même « overqualified ». « Donnez-nous les noms des employés qui ne seraient pas qualifiés », lance-t-il au management de la MSCL. Selon lui, lors de la création de la MSCL, dans les années 1986/87, « pa ti rekrit lor baz degre ou diplom, me minimum SC 5 credits. Ena ti ena HSC ». « Pe fer ban anploye pey kont bann nomine politik ».