Que ceux qui ne font pas partie des 2000 bienheureux qui ont pu assister au Tribute to Pink Floyd mauricien, en live à Casela le 1er juillet dernier, se réjouissent ! Ils pourront voir l’intégralité de cet impressionnant concert, samedi soir, sur MBC 1, à partir de 21 heures. Cette émission est réalisée par Dil Boodnah, lui-même un passionné de musique et de rock. Elle sera précédée à 20 h 40 par les interviews des artistes que Ritvik Neerbun avait pu faire à l’occasion de deux répétitions. D’autres images extraites de ce concert sont également actuellement disponibles sur Youtube.
Démodé Pink Floyd ? À en croire le public qui a fait le déplacement, cette musique à la fois psychédélique, planante et revivifiante vibre non seulement dans le coeur des têtes grisonnantes mais aussi chez les plus jeunes qui avaient fait le déplacement le 1er juillet dernier au parc animalier de Casela, qui a offert un dispositif approprié aux grandes foules. Pour ceux qui n’ont pu vivre ces moments exceptionnels, il reste aujourd’hui plusieurs extraits parmi les plus marquants sur Youtube, pour lesquels le guitariste et arrangeur Thibault de Robillard a particulièrement veillé à la qualité sonore.
Installez de bons écouteurs et vous pourrez déjà apprécier le talent des artistes qui ont ainsi célébré un des plus grands groupes de rock progressif des années 70/80, les voix amples et nuancées de nos Steed Lebon et Arnaud Gauthier, ainsi que les envolées phénoménales de Thibault de Robillard, à la guitare.
Écouter Comfortably numb devient ici cette sorte de plaisir sonore, où l’on se pince parfois pour être sûr de ne pas entendre les voix et les volutes endiablées de David Gilmour et Roger Waters. On trouve également sur Youtube The great gig in the sky qui met en valeur tout le potentiel des choristes Mirella Desvaux et Grace Gauthier, High hopes avec son introduction au clavier et ses sons de cloches, ou encore cette ballade tout en rock, On the turning away, qui fait partie des classiques de Pink Floyd dernière période. Marooned a également été programmé dans ce set du 1er juillet et mis en ligne, un morceau entièrement instrumental tiré du dernier album du groupe (si on fait exception de The endless river, album posthume), où les musiciens n’hésitent d’ailleurs pas à improviser, histoire d’entraîner définitivement le public dans un monde imaginaire. Cet hommage mauricien à Pink Floyd regroupe d’excellents interprètes issus notamment de Feedback, Speed Limit et Crossbreed, qui ont marqué cette année musicale d’une pierre blanche, et la retransmission de samedi soir sur MBC1 est un rendez-vous à chérir bien sûr pour les fans des Floyd, mais aussi pour tout amateur de bonne musique.