La bataille entre les marchands de l’Arab Town et la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill a été au centre de l’actualité ces derniers jours. Les 56 commerçants de l’Arab Town ont depuis quelques semaines investi le New Arab Town mise à leur disposition par la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill.

Si certains se réjouissent des nouveaux locaux, d’autres ne cachent pas leur mécontentement car ayant dû investir de grosses sommes pour aménager leurs étals. « Nous avons dû investir notre argent pour sécuriser notre petit coin. Cela nous permet de laisser nos marchandises sur place », relatent certains commerçants.

Certains commerçants sont toujours en train d’installer leurs « shutters » »

Marchande depuis plus de 30 ans à l’Arab Town, Vanida Ramiah a dépensé plus de Rs 50 000 pour réaménager son nouvel étal pour pouvoir exercer confortablement. Vanida Ramiah déplore que le maire a attendu que les marchands aient accompli tous leurs travaux pour procéder à l’ouverture officielle du New Arab Town.

Vimi, la marchande de gateau se plaint d’une baisse de vente