Le premier ministre et le président de Mauritius Tamil Temples Federation

« L’organisateur de la Fête de l’indépendance a oublié qu’il y a des artistes tamouls. Pour la prochaine cérémonie, consultez nous pour qu’il n’y ait pas d’oublie », a déclaré Sathyuda Ramasawmy, président de la Mauritius Tamil Temples Federation lors des célébrations du Nouvel an tamoul, ce dimanche 14 avril au Mont Choisy Mall.

« Nous regrettons de voir certains barbares dans des lieux de cultes, nous souhaitons que le premier ministre suive ce problème de près », a-t-il également souligné lors de son discours devant un parterre d’invités. Abordant les prochaines élections générales, le président a tenu à lancer un appel à tous les partis politiques : « Nous voulons que tous les partis politiques reconnaissent la contribution de nos frères tamouls dans le pays, en considérant un minimum de six candidats tamouls pour assurer qu’il y ait une bonne représentation de la communauté au parlement ».

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a souligné, de son côté, l’importance de préserver l’harmonie sociale dans le pays. « Ti ena dimoun ki ti la pandan plizir lane me ki pann resi fer nanye. Zot inn trouv enn lot stratezi, mont latet dimoun pu ale craz bane lieu culte. Mo pu fer tou pu veye ki personne pa vinn destabiliz pei », a-t-il soutenu, avant de conclure « napa vinn zoue avec lavenir sa pei la. Kan bizin ferm mo pu ferm ».