Le bâtiment qui abritait jusqu’à tout récemment le bureau du Parti travailliste (PTr) au square Guy Rozemont, à Port-Louis, sera en principe démoli incessamment alors que cet exercice était prévu pour la fin du mois. En effet, une partie de la structure, construite en bois et en tôles, a cédé hier en raison du mauvais temps. Des débris sont tombés sur le trottoir devant le bâtiment ainsi que dans la rue Lord Kitchner en face des Casernes centrales. Aucun blessé n’est à déplorer.
Le premier étage constitue une menace non seulement pour les piétons, mais également pour les automobilistes. « Batiman-la pe vinn enn danze pou piblik », a déclaré le président du PTr, Patrick Assirvaden, lors d’une visite hier soir devant le bâtiment. Ce dernier avance que les locataires du rez-de-chaussée, abritant deux magasins, refusent de partir depuis un mois. « Bann-la pe rod travay ankor la dan. Nou koz ar zot, nou avoy let pou dir zot ale, me zot pe fer rezistans », souligne-t-il. Avec l’écroulement d’une partie du bâtiment, les autorités concernées comptent rapidement faire le nécessaire.
Mandés sur les lieux en début de soirée, les pompiers ont emporté des morceaux de bois tombés sur la route. Entre-temps, la police a sécurisé le périmètre avec des barrières métalliques. Ce matin, les automobilistes ont dû prendre leur mal en patience, étant donné la circulation dense le long de la route Lord Kitchner. D’autres policiers ont été sollicités pour réguler la circulation durant les heures de pointe.