Cela fera bientôt trois mois que Jean Bernard Steven Laval Bonnefemme, un jeune de 21 ans domicilié à Cité Mangalkhan, Floréal, n’a plus donné signe de vie. La dernière fois qu’il a été aperçu remonte au 15 mai dernier, après qu’il a accompagné son grand-père, un pensionné de 79 ans, chez un proche. Emmanuel Laperotine a consigné une déposition au poste de police de Floréal après être resté plus d’un mois sans nouvelles de son petit-fils, qu’il croyait parti habiter chez des amis.
Les proches de Jean Bernard Steven Laval Bonnefemme ne savent plus à quel saint se vouer depuis que le jeune homme de 21 ans n’a plus donné signe de vie, il y a près de trois mois déjà. Le 15 mai dernier, le jeune homme était en vacances et avait accompagné son grand-père, Emmanuel Laperotine, chez des proches. Lorsqu’ils étaient en chemin pour rentrer chez eux, à Cité Mangalkhan, Floréal, Steven Bonnefemme était descendu de l’autobus quelques arrêts avant celui prévu. C’est la dernière fois que l’a aperçu son grand-père.
« Je descendais toujours après lui, vu que j’éprouve des difficultés à marcher. Steven est toutefois descendu avant moi, préférant marcher. Je pensais qu’on se verrait ensuite à la maison, mais il n’est jamais rentré », a confié le vieil homme de 79 ans au Mauricien hier après-midi. Son petit-fils et sa soeur habitent avec lui depuis leur plus jeune âge car leur mère vit en Belgique.
Selon le septuagénaire, Steven Bonnefemme s’absentait souvent de la maison durant une ou deux semaines, mais répondait toujours au téléphone lorsque sa soeur le contactait pour lui demander où il se trouvait. Le jeune homme disait alors qu’il logeait chez des amis, qu’il n’avait jamais présentés à ses proches. « Steven disait très souvent qu’il dormait chez l’un d’eux, à Saint-Paul, mais je ne sais pas de qui il s’agit », relate Emmanuel Laperotine. Les inquiétudes de ses proches se sont accentuées quand la soeur du jeune homme n’avait pas été en mesure de le joindre, vu que le cellulaire de ce dernier était éteint. « Il ne nous a jamais causés de problèmes par le passé. Il a toujours été exemplaire et ne nous a jamais répondu lorsqu’on le réprimandait », se lamente Emmanuel Laperotine.
Ses proches avaient gardé espoir que le jeune homme rentrerait à la maison une fois que ses cours au Mauritius Institute of Training and Development (MITD) auraient repris. En vain. Après que ses enseignants aient contacté sa tante pour lui demander pourquoi il s’absentait, le septuagénaire s’est finalement décidé à rapporter sa disparition au poste de police de Floréal, soit plus d’un mois après être resté sans nouvelles de son petit-fils. Dans sa déclaration à la police, Emmanuel Laperotine a indiqué que Jean Bernard Steven Laval Bonnefemme portait un short bleu, un t-shirt bleu et des chaussures de sport noires et blanches la dernière fois qu’il l’a aperçu. Il mesure 1m65, est bien bâti, a les yeux et les cheveux noirs et est de teint mat. Il est sain d’esprit. Toute information susceptible d’aider à le retrouver est priée d’être communiquée à la police sur le 999, le 148, le 208-0034/35, ou au poste de police le plus proche. D’après des sources officielles, une équipe de la Police Dog a également été déployée pour des recherches, mais celles-ci n’ont pour l’heure rien donné.