La déposition consignée au Central CID par une Woman Police Constable affectée dans un poste de police des Plaines-Wilhems suscite actuellement des remous au sein de la force policière. Elle affirme avoir été victime d’agression sexuelle, soit viol et sodomie, aux mains d’un inspecteur de police, responsable du même poste de police. Plus grave sera le fait que malgré qu’elle eût rapporté ce cas précédemment auprès d’autres hauts gradés de la police, aucune action n’avait été prise car cette affaire remonte à six mois environ.
Dans sa déclaration au Central CID jusqu’à très tard, hier soir, la Woman Police Constable a raconté son agression sexuelle par son supérieur hiérarchique au poste de police. La victime doit être examinée demain matin par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, selon la procédure établie.
L’inspecteur de police doit être interpellé en cours de journée afin d’être interrogé au sujet des accusations portées contre lui. Il est susceptible d’être sous le coup d’une inculpation provisoire pour des délits de viol et de sodomie. Les hauts gradés de la police, dont les noms sont mentionnés dans la déposition de la victime, comme étant informés de ce grave problème, seront également convoqués au Central CID pour être entendus sur les mesures prises après avoir pris connaissance de ce cas d’agression sexuelle.