La Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED) a décidé d’inscrire la handisportive Brandy Perrine à l’Open de Berlin, prévu du 13 au 17 juillet en Allemagne. C’est ce qu’à déclaré sa présidente, Véronique Marisson, lors d’un point de presse lundi dernier à Port-Louis. Cette participation servira de préparation en vue des Jeux paralympiques de septembre à Rio au Brésil.
Il convient de souligner que Brandy Perrine (100m T54) a bénéficié d’une invitation de l’International Paralympic Committee (IPC) pour être présente à ces Jeux. Un autre athlète de la PHYSFED, le nageur Scody Victor (100m nage libre S9), sera aussi à ces Jeux, ayant obtenu la deuxième invitation attribuée à la Mauritius National Paralympic Committee.
 Selon Véronique Marisson, la préparation de ces deux athlètes s’est intensifiée depuis l’annonce de leur participation à ces Jeux. “À partir de juillet, la préparation passera à cinq fois la semaine. Nous envisageons aussi un camp d’entraînement entre le 1er et le 6 août, mais tout dépendra de notre budget “, a-t-elle précisé. Elle a ajouté que la fédération a décidé d’inscrire Brandy Perrine à l’Open de Berlin, alors que Scody Victor s’entraîne, lui, avec les valides et participe assez souvent aux compétitions organisées par la Fédération mauricienne de Natation (FMN). Il était même prévu qu’il participe à la compétition d’hier.
“C’est très important pour Scody Victor de participer à des compétitions avec les valides, car nous n’avons pas beaucoup de nageurs. Cela va l’aider à améliorer ses performances. On va essayer de lui trouver une compétition internationale, mais tout dépendra de notre budget”, a indiqué Véronique Marisson.
 Cette dernière a déclaré que le ministère de la Jeunesse et des Sports soutient la PHYSFED, notamment Brandy Perrine et Scody Victor. Ces derniers bénéficient d’un moyen de transport pour venir aux entraînements, a-t-elle fait ressortir. “Notre budget est assez limité et nous ne pouvons compter uniquement sur le ministère. Nous lançons un appel aux sponsors afin qu’ils nous soutiennent”. Véronique Marisson a tenu à préciser que, selon la Sports Act, aucun club n’a le droit de s’inscrire à une compétition internationale et que toute inscription doit obligatoirement se faire à travers la fédération.
 Pour sa part, le vice-président de la PHYSFED, Jean-François Favory, a fait l’historique de sa fédération, notamment des compétitions organisées à Maurice, dont le tournoi de tennis, et les performances réalisées par ses athlètes. Il a aussi fait part du projet de la PHYSFED de lancer son site web et a parlé de l’organisation du Mauritius Wheelchair Tennis Open de décembre comme événement majeur pour cette année, aussi bien que la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien qui réunira le basket-ball, le tennis, le boccia et la pétanque.
“C’est la première fois que la PHYSFED organise un point de presse. On essaye de changer notre façon de communiquer avec la presse et ce, afin d’être plus visibles”, a avancé Véronique Marisson.