photo illustration

La direction du Keats College est furieuse contre la Private Secondary Education Authority (PSEA). Elle a appris hier que le “grants file” du collège, conservé dans le Registry Department, « était introuvable ». Clément Wong, manager de l’établissement, a été informé de cette situation lorsqu’un officier de cet organisme l’a appelé hier pour avoir certaines informations relatives aux subventions octroyées à l’école alors que de telles données figurent dans le “grants file” du Keats College.

« J’ai dit à cet officier de consulter le dossier de l’école à la PSEA pour avoir les informations qu’il recherche. C’est à ce moment qu’il m’a répondu que le “grants file” du collège avait disparu », raconte Clément Wong au Mauricien. Ce dernier souligne de plus que les “grants files” des collèges contiennent des informations sensibles et confidentielles et que, de ce fait, les officiers de cet organisme doivent avoir l’autorisation nécessaire pour y avoir accès. « Mais qui a intérêt à subtiliser ce document ? » se demande Clément Wong, en colère. Il ajoute : « Je considère que c’est inacceptable et pas professionnel de la part de cette institution d’avoir égaré un tel document. » Le manager du Keats College compte envoyer une lettre à la direction de la PSEA pour demander certaines explications au sujet de la disparition de ce “grant file” dans les locaux de l’organisme.

Selon nos renseignements ce dossier du Keats College aurait disparu « depuis quelque temps déjà ». La PSEA aurait, dit-on, ouvert entre-temps un “temporary file”. Toutefois, il y manque des informations importantes sur lesquelles devraient se baser des officiers de l’organisme pour calculer le montant des prochaines allocations devant être payées à cette école située à Rivière-des-Anguilles. « Je coopérerai avec l’organisme pour leur communiquer certaines informations afin que le collège ne soit pas pénalisé par rapport au montant des allocations que nous devons obtenir cette année », indique le manager du Keats College.