Après un premier renvoi l’an dernier, la nouvelle tournure dans le procès d’Indraduth Mohit soulève une fois de plus des questions sur le système de “trial by jury”. En effet, suite aux débats quant au besoin d’isoler les membres du jury, cette fois c’est toute la procédure pour la sélection des jurés qui est concernée. Me Sanjeev Teeluckdharry estime en ce sens que « nos lois sur les jurés sont devenues archaïques » et qu’il faudra changer plusieurs choses pour que les droits des accusés à un “fair trial” ne soient plus bafoués.