C’est un Sunil Bussunt aux anges que Turf Magazine a rencontré mardi matin après la séance d’entraînement. Et pour cause, le cavalier mauricien a été le grand bonhomme de cette 34e journée. En sus d’avoir réalisé un rarissime doublé, il a offert à l’entraîneur Rameshwar Gujadhur, qui fêtait ses 78 ans samedi, un beau cadeau d’anniversaire en menant à bon port Captain Magpie dans l’épreuve phare. Auparavant, c’est avec Mr Bond qu’il a fait briller les couleurs de l’établissement dans la cinquième course au terme d’un brillant finish. Le jockey mauricien est retourné sur ses cinq montes de la dernière journée et n’a pas caché qu’il s’attendait aussi à une bonne moisson.
« Je suis très heureux d’avoir réalisé le doublé. C’est difficile par les temps qui courent d’obtenir des montes valables et pouvoir remporter deux courses dont ma deuxième épreuve principale après Unbridled Joy est une grosse source de satisfaction. Je dois dire que je m’attendais à remporter au moins une course. Je tiens aussi à remercier l’état-major de l’entraînement Rameshwar Gujadhur, Subiraj et son père, pour la confiance placée en moi. J’espère de tout coeur terminer la saison sur une bonne note et pourquoi pas remporter une autre course principale. »
En parlant de Captain Magpie, Sunil Bussunt devait d’emblée nous confier qu’il était relativement confiant en les chances du cheval. « La victoire de Captain Magpie est une grosse source de satisfaction pour nous tous à l’écurie. Je dois dire qu’on lui accordait une chance compte tenu du fait qu’il évoluait dans une catégorie plus à sa portée et qu’il était sur le papier le plus rapide du lot. »
En effet, après un bon départ, le hongre bai de 7 ans a été propulsé aux avant-postes par son cavalier et a dirigé les opérations à sa guise. Nullement inquiété durant le parcours, le pensionnaire de Rameshwar Gujadhur aa abordé la dernière courbe avec une bonne marge de manoeuvre et on sentait à ce moment précis qu’il fallait être fort pour le reprendre. « J’étais assez confiant de faire la différence au dernier virage, car j’ai pu gérer les choses tranquillement à l’avant. Quand le cheval a senti Candy Rock se rapprocher de lui en début de ligne droite, il est reparti pour inscrire une victoire confortable. »
 
Montes valables
Hormis cette victoire acquise de bout en bout, Sunil Bussunt s’est signalé au finish dans la cinquième course avec le hongre alezan Mr Bond qui reprenait la compétition après trois mois. « Mr Bond était la meilleure chance de notre établissement, même s’il reprenait la compétition après un repos de trois mois et qu’il portait un lourd handicap. De sa mauvaise ligne il a dû travailler pour trouver une bonne position dans la partie initiale, mais il a fait fait preuve de courage pour remonter Our Jet dans les 50 derniers mètres », a dit l’entraîneur Rameshwar Gujadhur après la course.
Quid de ses autres montes de la journée ? Sunil Bussunt se dit très satisfait de la prestation de Birds Eye View et de Klopp, tandis que Colour Of Courage, pour l’entraînement Raj Ramdin, a été une petite déception. « Birds Eye View avait bien travaillé à l’entraînement et je pense que le fait d’attacher sa langue lui a permis de mieux se détendre et de courir en progrès. Klopp est un jeune cheval de 3 ans qui possède un potentiel indéniable, mais qui s’est montré difficile pour sa première sortie mauricienne. Hormis le fait d’avoir marqué un temps d’arrêt à l’ouverture des boîtes, il s’est montré green durant le parcours et en ligne droite. Cependant, il m’a donné un joli coup de reins sur la fin, ce qui démontre qu’il est un cheval d’avenir. Colour Of Courage, quant à lui, a été une nouvelle fois l’ombre de lui-même après un parcours laborieux. » Il mérite d’être revu dans une classe inférieure.
Bussunt, qui occupe actuellement la 17e place au classement des jockeys avec sept victoires, juge qu’il peut encore améliorer ce score s’il obtient des montes valables lors des deux dernières journées. Si tel est le cas, il saura saisir sa chance, assure-t-il.