Contre toutes attentes, l’équipe masculine de Vacoas-Phoenix a enlevé haut la main, le relais-marathlon qu’organisait cette même ville dimanche.
Elle s’est offert un titre qui lui faisait toujours défaut depuis plusieurs années. Menée par son champion national de cross-country, Paramasiven Sammynaden, l’équipe victorieuse a bouclé les 42 km 195 m en 2 h 05 » 26 précédant celles de Quatre-Bornes (2 h 07 » 30) et Rose-Hill (2 h 13 » 05). Chez les dames, les coureuses de Savanne A se sont logiquement imposées en 1 h 21 » 04 devant Vacoas et Savanne B.
A quelques jours de l’épreuve de relais-pédestre prévu dans le cadre de Jeux des Villes qui débutent samedi au stade de Rose-Hill, les équipes des villes et Conseil de district ont répondu en nombre conséquent à ce rendez-vous dominical. Elles étaient 23 équipes à prentre le départ, seniors hommes-dames et vétérans confondus.
On pouvait s’attendre à une nouvelle démontration de la part des coureurs de Curepipe qui dominent depuis des années la course masculine. Mais ces derniers n’ont terminé que 5e à l’arrivée en 2 h 17 » 19. Leur équipe type ayant cédé la place à celle composée en partie de seniors et de vétérans, avons-nous appris.
Par contre, les coureurs de Vacoas-Phoenix n’ont jamais faibli durant la course. Ils ont toujours maintenu l’avance qu’ils avaient prise dès le départ jusqu’à l’arrivée. Figuraient aussi dans cette équipe des coureurs tels le marathonien Jean-Luc Vilbrim — qui avait couru le marathon en 2 h 25 aux Jeux du Commonwealth à Glasgow en juillet — et d’autres athlètes chevronnés de demi-fond et du fond national. Les duathlètes Janot Fra et Jason Minerve se sont aussi mélés aux débats.
Chez les dames, l’équipe de Savanne n’a pas eu de mal à dicter sa loi. Les coureurses des huit équipes en lice n’avaient toutefois que la moitié du parcours à survoler, soit 21 km. Prisca Manikion championne de la ligue nationale de cross et Sabrina Rabot, toutes deux principales meneuses de l’équipe ont pu également compter sur l’apport d’Aurélie Brunette, Annaelle Léon et Emilie César pour s’assurer du titre en 1 h 21 » 04.