L’Overseas Education Centre (OVEC) tient ces 10 et 11 février au siège de la MCB, rue sir William Newton, à Port-Louis, son premier salon de l’étudiant. Plusieurs institutions internationales de renom seront présentes pour informer les aspirants étudiants des possibilités d’études et des bourses offertes. L’entrée est gratuite.

L’OVEC organise annuellement des salons de l’étudiant, où les représentants de nombreuses universités internationales rencontrent parents et étudiants pour mieux les informer sur les possibilités d’études et les bourses. C’est l’occasion d’obtenir le plus d’infos possible sur les études à l’étranger : école, cours, enseignement, visa, logement, bourses et travail. Les étudiants pourront même postuler sur place. « Les perspectives d’emploi très limitées à Maurice et la possibilité de faire carrière à l’étranger expliquent pourquoi des étudiants veulent aller ailleurs », souligne Dorish Chitson, directrice de l’OVEC. Au fil des années, le salon de l’étudiant de l’OVEC est devenu un rendez-vous incontournable dans le paysage de l’éducation tertiaire à Maurice. C’est aussi le seul “one stop shop” des études à l’étranger, où les jeunes peuvent se renseigner non seulement sur les universités et les cours disponibles dans le monde entier, mais aussi sur les prêts bancaires, les visas d’étudiant et autres services indispensables.

Les deux salons de 2018 accueilleront une cinquantaine de représentants venant de presque tous les continents. Les universités très prisées par les Mauriciens seront de nouveau présentes alors que le Canada, qui devient très populaire, vient en grand nombre et sera représenté par 23 institutions, y compris des universités et des polytechniques qui dispensent des cours axés sur la carrière, incluant souvent un stage “coop” ou de travail. D’autres seront à l’OVEC pour la première fois et n’hésiteront pas à se faire remarquer. Les cinq nouveaux venus du Canada sont la Carleton University d’Ottawa, la York University, la Brock University, le St Lawrence College, de la province de l’Ontario, et l’Acadia University, de la province de Nova Scotia.

Il y a trois nouveaux venus d’autres pays. Premièrement, la Nottingham Trent University (NTU), en Angleterre, la Cologne Business School, en Allemagne, est, elle, réputée pour ses cours en business et est même très prisée des Allemands, qui payent pour y accéder. Le nouveau venu de l’Australie est l’Australian Institute of Business & Technology.

Le salon 2018 accueille ainsi des institutions venant de Chine et de Malaisie, de même que des institutions offrant des cours à forte vocation professionnelle, venant surtout d’Australie et du Canada. Bon nombre d’institutions présentes au salon offrent des bourses et le public est encouragé à se renseigner auprès de leurs représentants. Il faut se rendre au salon muni de ses certificats (originaux et photocopies) car la plupart des institutions vous dispensent des frais d’application durant le salon. Un deuxième salon se tiendra du 17 au 19 février au restaurant Flying Dodo, à Bagatelle.