D’ici un an, la plateforme de Camp-des-pêcheurs, à Grande-Rivière-Sud-Est, aura été rénovée, embellie et agrandie. Ce projet, que les habitants attendaient depuis de très nombreuses années, sera réalisé par la firme Sotravic Ltd au coût de Rs 25 millions, pour le compte du ministère de l’Environnement et du Développement durable, dans le cadre de son programme de protection côtière et de lutte contre l’érosion côtière. Camp-des-pêcheurs est le hameau de Grande-Rivière-Sud-Est, village situé à l’embouchure de la Grande-Rivière-Sud-Est, la plus longue rivière de Maurice qui se jette dans le lagon, à l’est du pays.
« Pour les habitants du village de Grande-Rivière-Sud-Est (GRSE), village peu connu des Mauriciens en général (voir encadré), ce projet d’agrandissement de la plateforme et d’embellissement de Camp-des-Pêcheurs est déjà un grand projet, en attendant le plus grand projet de construction d’un front de mer que les autorités envisagent pour notre village, a-t-on appris ! », s’enthousiasme la présidente du Conseil de village, Kavita Hurrydoss.
« C’est pour nous un grand projet d’abord de par son coût de Rs 25 millions, et ensuite parce qu’il était attendu depuis longtemps, surtout par rapport au problème d’érosion côtière qui nous affecte à cause du changement climatique », ajoute-t-elle.
En effet, le village de GRSE (et la côte Est en général) est un des villages côtiers de Maurice touchés par le problème d’érosion côtière. « On remarque déjà qu’une bonne partie de la plateforme a commencé à s’affaisser », fait observer Kavita Hurrydoss.
En effet, ce projet du ministère de l’Environnement et du Développement durable, dont le premier coup de pioche sera donné à la fin du mois, se situe dans le cadre de son programme de protection côtière et de lutte contre l’érosion côtière. Il prévoit la destruction et la reconstruction d’une nouvelle plateforme des pêcheurs et la construction d’une nouvelle rampe qui permettra à ces derniers de tirer leurs pirogues au sec pour les réparer ou par mauvais temps.
« Nous sommes pour le développement de notre village mais nous insistons pour avoir une place où mettre nos bateaux par mauvais temps ou pour les réparer », a déclaré au Mauricien France Andy, président de l’Innovative Fishers’ Association, qui regroupe les pêcheurs professionnels de GRSE. En effet, dans le cadre de ce projet, une petite plage où les pêcheurs mettent les navires à sec sera aussi réhabilitée.
L’agrandissement de la plateforme d’une vingtaine de mètres dans la mer permettra également l’aménagement d’une quinzaine de parkings pour les taxis desservant un hôtel se trouvant à côté. Des parkings pour des autobus, la construction de nouvelles toilettes et celle d’un kiosque pour la vente de produits artisanaux sont aussi prévus dans le projet.
« GRSE est un village touristique de par sa proximité avec l’Île aux Cerfs et les cascades que de très nombreux touristes visitent journellement. Un tel projet de rénovation et d’embellissement changera le look du village, plus de touristes nous visiterons, ce sera un plus pour les opérateurs de bateaux, les petits commerçants, l’hôtel du village et les pêcheurs. Les habitants seront fiers quand ils parleront de leur village », se félicite encore la présidente du Conseil de village.
Sandesh Nyechoray, président des forces vives de GRSE en formation, abonde dans le même sens. « GRSE est un petit village dont les habitants sont très soudés. Nous nous attendons à un impact très positif avec ce projet qui va donner un look moderne à cette partie de notre village en attendant le plus grand projet de front de mer ! », lance-t-il.
Le vice-président du conseil de village, Kiran Jemungul, exprime les mêmes attentes. « Enn mari zoli proze ki pou atir pli boukou touris ek Morisien dan nou ti vilaz ! », s’enthousiasme ce pêcheur professionnel.
Le projet comprend aussi la construction de nouvelles toilettes répondant aux normes modernes. Le jardin d’enfants à côté sera réhabilité et sécurisé.
Pour contrer l’érosion, la plateforme sera recouverte de pierres sur une longueur d’environ 120 mètres.
Les travaux qui seront réalisés par la firme Sotravic Ltd, seront supervisés par les consultants de la firme Gibb (Mtius) Ltd.