Bluecat Networks fait son entrée sur le marché local. La multinationale canadienne, leader dans l’IP Management System, a signé un partenariat avec la société mauricienne Nettobe Ltd, spécialisée en gestion de réseaux, afin de développer ses technologies très pointues sur le marché local, mais aussi régional.
« Cloud », « BYOD », « virtualisation », « IPv6 »… Ce sont là les technologies du futur en matière de connectivité et de réseaux. Qui dit connectivité, dit mobilité, avec les smartphones et les tablettes numériques qui remplacent petit à petit l’ordinateur classique grâce à leurs fonctionnalités. Le BYOD (Bring Your Own Device), par exemple, repose sur l’utilisation par le salarié de son matériel informatique personnel dans le cadre professionnel. Ces terminaux personnels restent majoritairement des smartphones et des PC personnels. Le BYOD répond aux nouveaux modes de travail (mobilité, télétravail…) et de consommation IT des utilisateurs (usages grand public). « Cette technologie du futur est possible », explique Jean-Maurice Prosper, Chief Executive Officer (CEO) et fondateur de la société Nettobe, basée à Coromandel. Maurice ne peut passer à côté de ces nouvelles technologies, poursuit notre interlocuteur. « Maurice et l’Afrique, comme le reste du monde, sont témoins de ces changements et progressions vers de nouvelles technologies aux diverses possibilités, tels que le cloud computing, la mobilité, l’Internet ou encore le Web 2.0. Tout est fait en ligne : le business, les réunions, le shopping, les loisirs… Avec la rapidité du développement et des nouvelles technologies, le consommateur a adopté l’attitude “everything now”. Les équipes informatiques doivent désormais faire face à de nouveaux défis et délais, et les casse-tête au niveau de l’administration de réseaux et le management. Afin d’être au diapason de la croissance et du développement, nous devons utiliser la technologie la plus récente. Et c’est exactement ce que Bluecat Newtoks offre », explique-t-il au sujet du partenariat avec Bluecat Networks. Ce dernier conçoit des solutions en vue de répondre aux besoins des réseaux de future génération. Ses solutions permettent notamment de repérer, faire un audit, gérer et déployer toutes les données IP, et donc de faire face aux difficultés auxquelles sont confrontés les administrateurs réseaux. Cette multinationale a développé une plate-forme d’administration unique, appelée IPAM (IP Address Management), qui permet aux entreprises de centraliser la gestion et l’audit des réseaux (IPV4, IPV6, DNS et DNSSEC) à partir d’une interface unique. Ce partenariat porte non seulement sur le marché mauricien, mais aussi dans la région, comme le fait comprendre Don Tan, Regional Director de BlueCat Networks pour l’Asie du Sud. Maurice, de part sa position géographique « idéale » et son « bilinguisme », sera utilisée comme hub, dit-il.
Avec ce partenariat, les deux sociétés ambitionnent de développer ces technologies du futur en matière de connectivité et de réseaux à Maurice. Cela passe en premier lieu par la sensibilisation des décideurs et entreprises. D’où la tenue d’un atelier de travail hier au Henessy Park Hotel, à Ébène, en vue de leur exposer les différentes solutions conçues par BlueCat Networks. « C’est dans ce créneau que nous voulons nous concentrer maintenant. Nous avons besoin de technologies de pointe spécifiques pour faire de cet environnement de connectivité et de mobilité une réalité. Avec la hausse des périphériques, les applications en ligne et le cloud computing, il y aura davantage d’appareils sur le réseau. D’où l’importance d’une bonne gestion et l’automatisation de tous les processus impliqués dans le backend. Nous voulons que les utilisateurs et les entreprises soient prêts à se lancer dans la nouvelle vague de technologies avec facilité », soutient Jean-Maurice Prosper. « Bluecat Networks have the solutions and technologies required for this. Our choice to work with Bluecat is based on their knowledge, experience and leadership in managing and orchestrating IPAM, DNS/DHCP Management and IP Orchestration. We are working with Bluecat to bring the network intelligence that will be the bridge in making Mauritius a real cyber island », dit-il.