La Ringball Federation Mauritius (RFM) est enfin reconnu par le Ministère de la jeunesse et des Sports (MJS). De là, une série d’activités est mise en place  pour le rendre populaire auprès du public. Ce sport commence déjà à prendre de l’ampleur.
La Ringball Federation Mauritius (RFM) est désormais reconnue par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). Le 13 mai dernier, ils ont tenu leur première conférence de presse dans laquelle ses membres ont fait ressortir que « la promotion de ce sport d’équipe est montée crescendo. » En effet, d’ici deux mois, huit équipes garçons et quatre équipes filles seront créées pour le lancement du championnat en juillet. Des clubs de différents districts  comme Port-Louis et Pamplemousses, entre autres, sont déjà en formation.
Selon Amurdalingum Ramasamy, président de la RFM, « en amont, les collégiens seront initiés dans différents établissements secondaires de l’ile par leurs professeurs d’éducation physique qui seront également instruits. Le collège Patten à Rose-Hill en est le parfait exemple. Ainsi, une dizaine de coaches et d’arbitres seront formés par un expert sud-africain en la personne de Johnny Nortman. Les terrains sont prêts, notamment  au collège Saddul à Vacoas. Des jeunes joueurs seront aussi recrutés dans les collèges pour intégrer les clubs et la sélection nationale. Cela est la meilleure façon de vulgariser ce sport, encore nouveau pour certains. »
De novembre à décembre, des matchs internationaux sont prévus. Le 28 novembre, Maurice affrontera l’Afrique du Sud au collège Saddul à la Visitation, Vacoas. Et en décembre, du 10 au 13, la sélection nationale se déplacera en Namibie pour prendre part à un tournoi international. Ils auront comme adversaire les Namibians, l’Afrique du Sud et l’Inde. Ces équipes qui pratiquent le ringball au haut niveau depuis 2007, ont une bonne longueur d’avance sur Maurice.