Sheila Bappoo a avalisé une demande de création d’un Medical Board à Rodrigues de Louis Daniel Baptiste, Commissaire à la Sécurité sociale et de l’Emploi de Rodrigues. C’est une des décisions arrêtées mardi à une session de travail que le commissaire a eue mardi avec la ministre de la Sécurité sociale.
Louis Daniel Baptiste, Commissaire à la Sécurité sociale et de l’Emploi de Rodrigues, a fait comprendre à la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo que la demande de création d’un Medical Board dans l’île s’inscrit dans le plan quinquennal de la nouvelle administration de Rodrigues.
Le commissaire a suggéré que, d’un commun accord, le Medical Board soit calqué sur le modèle mauricien. Il incombera ainsi à cette institution la tâche de faire une évaluation du degré d’incapacité et de définir l’admissibilité à la pension d’invalidité et aux prestations sociales des Rodriguais. Le Medical Board rodriguais pourra également décider du montant des allocations pour les carers et des retraités qui souffrent d’un handicap sévère.
Louis Daniel Baptiste a aussi fait valoir qu’une telle structure permanente dans l’île aplanira bien des problèmes tels les longs délais au-delà desquels un dépôt de plainte est fait pour une évaluation de l’incapacité ; la lenteur du système actuel ; le manque de médecins, car si des médecins sont disponibles, ils ne le sont que pendant les week-ends pour des visites à domicile. Ce qui est, selon le commissaire rodriguais, la cause d’inconvénients chez bon nombre de Rodriguais qui ont besoin de l’assistance du gouvernement.
Sheila Bappoo a fait remarquer pour sa part que cette demande lui semble tout simplement raisonnable, d’autant qu’il existe un protocole d’accord entre l’administration rodriguaise et son ministère depuis octobre 2011. La ministre de la Sécurité sociale a ajouté que cette demande pour l’institution d’un Medical Board rodriguais pourrait faire l’objet de discussions approfondies lorsque la directrice de la Medical Unit, la docteure Venu Basant Raï, sera à Rodrigues la semaine prochaine en vue du lancement du programme de vaccination pour les personnes âgées dans l’île. Quelque 3 000 doses de vaccins seront administrées aux personnes âgées de 60 ans et aux enfants handicapés.
Face à une critique du commissaire Baptiste selon laquelle cette campagne a pris du retard dans son île, Sheila Bappoo a fait état de l’établissement d’un calendrier de vaccination pour Rodrigues. La ministre de la Sécurité sociale a ajouté que la campagne de vaccination commence bien avant l’arrivée de l’hiver, sauf pour 2009 lorsqu’il y a eu une pénurie de vaccins sur le marché international.
La partie rodriguaise s’est aussi appesantie sur d’autres dossiers relevant des mesures d’accompagnement pour les personnes âgées, de la mise en place d’un comité de suivi pour la protection des aînés, de la disponibilité des lunettes, d’appareils auditifs et de fauteuils roulants pour les démunis. Il a été convenu d’un commun accord qu’un « fast track » sera institué pour traiter les demandes enregistrées. Le manque du personnel au niveau de l’administration responsable du paiement des pensions et des aides sociales a aussi été évoqué.
Alors que le commissaire Baptiste a présenté une requête pour la construction de logements sociaux aux démunis, Sheila Bappoo l’a invité à exhorter les Rodriguais à s’inscrire au Registre Social de Maurice et de Rodrigues. La ministre de la Sécurité sociale a promis l’aide de son ministère pour la mise en place d’une structure d’accueil et de réinsertion sociale des enfants à problèmes à Rodrigues. La partie rodriguaise a aussi réclamé auprès de la ministre une aide pour la création d’un centre récréatif et des facilités de loisirs pour les personnes âgées dans l’île.
Louis Daniel Baptiste était accompagné par son collègue Rosedelima Edouard de la Jeunesse et du Développement communautaire à une session de travail hier avec la ministre Sheila Bappoo.