Arnaud Cathan, enseignant d’éducation physique au collège Windsor de Rose-Belle, leader du “Duke of Edinburgh Award”, accompagne une vingtaine d’élèves depuis mercredi pour une randonnée qui a démarré à Petrin avant de traverser les Gorges de la Rivière-Noire, à Tamarin, où ils ont passé la nuit dans le centre de jeunesse pour se diriger ensuite dans le centre de jeunesse de Flic-en- Flac.

« Le parcours n’a pas été facile, surtout pour ceux qui ont pour la première fois participé à cette compétition. Ils se sont retrouvés tous à terre à un certain moment lorsque nous avons traversé les Gorges, avec des blessures aux genoux et sur d’autres parties du corps, mais rien de grave. » Arnaud est officiellement “Award Leader” depuis 2 ans et actif depuis 5 ans. Il avait déjà connu le goût de l’aventure lorsqu’il était scout. « Ce n’était pas trop compliqué pour moi de participer à l’Edinburgh Awards, d’autant plus que j’avais bénéficié du soutien du collège », dit-il. « Encourager les jeunes à participer à de telles activités est une manière de transmettre les valeurs qu’ils ont acquises lors de leur parcours scolaire. Il est de mon devoir de le faire. » Ally Joowun, qui est en Form V, est le leader du groupe. Il en est à sa deuxième participation dans cette compétition. « Mari lexperians sa deu zour-la. Mem si nou finn devire dan bwa », dit-il.

Il retournera faire le parcours si la compétition l’exige, poursuit-il. Rigde Sauteur, lui, affiche un grand sourire et n’arrive pas à oublier le moment où ils sont tombés « par grappe dans les buissons », ajoutant aussitôt : « Ti mari serie ! » Quant à Abhisek Bela, il trouve que « c’est un exercice que les jeunes doivent à tout prix faire » si l’occasion se présente. « Li finn aprann mwa debrouye dan lavi si enn zour mo retrouv mwa an difikilte. »