C’est le retour express, celui des marchands ambulants qui ont décidé de profiter de la clôture installée par les travailleurs du chantier du Metro Express à la place du Cardinal Jean Margéot pour accoster les passants et leur proposer leurs bricoles. Au grand dam des commerçants réguliers et dûment patentés qui ont été priés de changer d’emplacement.

Cette présence n’est pas sans présenter des inconvénients, puisque des bagarres ont eu lieu entre marchands illégaux. Et tout cela se déroule sans réaction ni de la police ni de la mairie, et encore mois des responsables du chantier du Metro Express auprès de qui commerçants, légaux et usagers se sont plaints.