Le Tiruvalluvar Circle, dont le siège est à Rose-Hill, a célébré la fête Varusha Pirrapu dans la cour du Plaza hier après-midi. Initialement prévu dimanche dernier, le spectacle avait été renvoyé pour cause de mauvais temps.
C’est devant une bonne assistance composée de personnalités politiques et de ses membres que le Tiruvalluvar Circle a offert un programme célébrant la culture tamoule, avec des prières, de la musique classique et moderne, des chants et des danses folkloriques du sud de l’Inde. Dans un discours, Alan Ganoo, leader de l’Opposition, a mis l’accent sur l’apport de la communauté tamoule dans l’économie du pays. Il a souligné qu’à un certain moment les commerçants venus du Tamil Nadu étaient en très grand nombre à Port-Louis. Il a aussi mentionné le génocide que subit la communauté tamoule au Sri Lanka, dont la capitale abritera une conférence du Commonwealth en novembre prochain. Il a fait un appel au chef du gouvernement pour qu’il ne se rende pas à cette conférence, soulignant que même la reine d’Angleterre a été déconseillée de s’y rendre par l’avocat Robertson, vu la situation qui prévaut en ce moment à Colombo.
Le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Louis Toussaint André, a tenu à remercier les habitants des villes soeurs pour leur solidarité envers les sinistré des inondations survenues le 30 mars. Il a salué les membres du Tiruvalluvar Circle qui pendant plus d’un demi-siècle, à Rose-Hill, ont apporté une contribution inestimable pour faire valoir la richesse de la religion, de la culture tamoule et ainsi apporter l’harmonie et la paix dans le pays. Le président du Tiruvalluvar Circle, Govinden Parsooramen, le député Deven Nagalingum et le président du Mauritius Tamil Cultural Centre Trust se sont aussi adressés à l’assistance.