Le leader du MSM et ancien ministre de la Technologie, des Communications et de l’Innovation et Prime Minister-in-Waiting, Pravind Jugnauth, a été condamné à purger une peine d’emprisonnement de 12 mois de prison « suspended to community service ». C’est ce qu’ont annoncé en fin d’après-midi, soit après plus de trois heures de suspense, les magistrats de la Cour intermédiaire, Niroshni Ramsoondar et Arzam Neerooa. Les hommes de loi de l’accusé, dont Me Ravin Chetty, ont donné avis d’appel contre cette condamnation. Le prononcé de la sentence intervient quarante-huit heures après le verdict de culpabilité prononcé par la Cour contre l’ancien No 5 du gouvernement de Lalyans Lepep dans le scandale politico-financier MedPoint avec en jeu un chèque de Rs 144,7 millions. « The accused had been placed in a situation of conflict of interest whereby he ignored his public duty and approved a re-allocation of finds to pay MedPoint Ltd in which company his sister has a personal interest,” ont conclu unanimement les deux magistrats mardi. Des observateurs politiques sont d’avis que cette condamnation de Pravind Jugnauth, même s’il interjette appel, pourrait s’avérer être un Game Changer en politique six mois après les élections générales du 10 décembre dernier et les municipales du 14 juin.