Trois enquêtes ont été ouvertes ce matin mais une seule a débouché sur une sanction. Jeanot Bardottier a écopé d’une mise à pied d’une semaine et d’une amende de Rs 25 000 pour cause d’interférence dans la sixième course de samedi dernier.
Si la réclamation du jockey Daniel Moor (Ryder Cup) pour interférence en ligne droite — le board des Racing Stewards avait trouvé que le changement de ligne de Tandragee (Jeanot Bardottier) n’avait pas affecté le résultat de la course —, le Mauricien dut s’expliquer sur le fait que son cheval avait versé sur la gauche durant la seconde partie de la ligne droite.
Jeanot Bardottier accepta que son cheval avait changé de ligne. Il souligna que c’était peut-être dû au fait que celui-ci n’avait pas recouru pendant trois mois. Daniel Moor trouva pour sa part que son cheval avait été emmené à l’extérieur pendant sept foulées.
Jeanot Bardottier plaida coupable de n’avoir pas redressé sa monture. Aussi, comme il avait écopé d’une amende de Rs 35 000 pour careless riding à sa dernière incartade, il devra observer une mise à pied forcée, doublée d’une amende. Il devait déclarer qu’il repoussait cette suspension à la 20e journée et sera donc absent après la semaine de repos.
Un autre incident impliquant Jeanot Bardottier a été pris sur le fond. Il s’agit de la chute de Darryl Holland sur Hot Rocket. Étaient aussi présents Swapneel Rama (Lake Geneva) et Nishal Teeha (Dee Major). Aucune sanction ne fut prise à l’encontre du jockey de Ramapatee Gujadhur vu qu’il fut trouvé que le cheval avait eu tendance à verser à l’intérieur depuis les 600m.
Bardottier (Wind Glider) eut à s’expliquer une troisième sur l’incident qui a forcé Rye Joorawon (Parado) à changer de direction dans la ligne droite finale. Rehaze Hoolash (Lion’s Print) avait aussi été appelé à donner sa version des faits. S’il est vrai que Wind Glider versa à l’intérieur et qu’il ait pu être intimidé par Lion’s Print, le board des RS arrivèrent à la conclusion que Parado ne s’était pas engagé à l’intérieur de Wind Glider quand le passage se referma. Aucune sanction ne fut prise, mais il fut demandé à Bardottier et à Hoolash de faire plus d’efforts pour maintenir leurs chevaux en ligne droite.
Rye Jooraswon, lui, se retrouva devant les Racing Stewards pour le handling de Nordic Warrior lors de la 17e journée.